ARDH
Aide au Retour à Domicile
après Hospitalisation

Qu’est-ce que l’ARDH ?

L’aide au retour à domicile après hospitalisation est une prestation financière accordée aux retraités nécessitant une prise en charge spécifique après un passage en établissement de santé. Cette aide permet de faciliter leur retour à domicile et de favoriser leur rétablissement.

 

Nous vous présentons les conditions d’obtention, le montant et les services couverts par cette aide.

Les conditions d’obtention

Vous ne pouvez pas cumuler cette aide avec l’APA, la PCH, la Prestation Spécifique Dépendance (PSD) ou l’Allocation Compensatrice pour Tierce Personne (ACTP), un ensemble d’aides qui concernent plus particulièrement les personnes classées du GIR 1 à 4.

Être retraité du régime général
de la Sécurité Sociale

Être âgé d’au moins
55 ans

Rencontrer des difficultés
dans la vie quotidienne

Le montant de l’ARDH

Il s’agit d’une aide de courte durée. Les services mis en place sont financés dans la limite de 1 800 € pour une période maximale de 3 mois effectifs à compter de la date de retour à domicile. Le montant accordé dépendra de vos ressources et de celles de votre conjoint. Le plan d’aide est financé par la Caisse d’Assurance Retraite et de Santé Au Travail (CARSAT) ou la CNAV (Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse).

 

Si le bénéficiaire de l’aide n’est pas suffisamment autonome au bout de 3 mois, il pourra solliciter l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie).

Evaluez votre niveau de dépendance

Un proche ou vous-même avez plus de 55 ans et vous êtes hospitalisé ? Vous pouvez mesurer votre degré d’autonomie en effectuant gratuitement le Test GIR

 

Ce test consiste à répondre à quelques questions sur votre capacité à réaliser seul les gestes essentiels du quotidien. Si vous relevez du Gir 5 ou 6, vous pourrez alors prétendre à l’ARDH.

Dépendance des personnes âgées

Quand et comment faire sa demande ?

Il est important d’effectuer sa demande avant son hospitalisation auprès de votre caisse d’assurance retraite (CARSAT ou CNAV).

 

Si vous êtes déjà hospitalisé, la demande doit être effectuée au plus tard avant la sortie d’hospitalisation et être adressée au cadre infirmier ou au service social de l’établissement de santé.