Qu'est-ce que la MVA ?

La Majoration pour la Vie Autonome (MVA) est une aide financière et forfaitaire mensuelle permettant de faire face aux dépenses quotidiennes d’entretien d’un logement. Par exemple, elle peut servir à adapter votre logement à votre handicap. Elle a remplacé l’aide à l’autonomie au 1er juillet 2015. Il s’agit d’une aide complémentaire à l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) ou à l’Allocation Supplémentaire d’Invalidité (ASI). Elle est uniquement accordée aux personnes en situation de handicap.

Majoration pour la vie autonome ou complément de ressources : quelle différence ?

Depuis le 1er décembre 2019, la MVA remplace le complément de ressources (CPR). Pour les bénéficiaires, la question du cumul de ces deux prestations ne se pose donc plus. Les personnes qui touchaient le CPR peuvent toutefois continuer à le percevoir pendant 10 ans maximum s’ils continuent de remplir les critères d’éligibilité. Mais même dans ce cas, le cumul des deux reste impossible. Dès que ce droit arrive à échéance, le bénéficiaire peut formuler une demande de renouvellement auprès de sa MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) pour toucher la Majoration pour la Vie Autonome.

À noter qu’en fonction de l’âge du demandeur, la prestation de compensation du handicap (PCH) peut être cumulée avec la Majoration pour la Vie Autonome.

Les conditions d’obtention de la MVA

Pour être éligible à la Majoration de la Vie Autonome, il faut respecter les 5 critères suivants :

  • percevoir l’AAH ou l’ASI à taux plein ou en complément d’une retraite, d’une pension d’invalidité ou d’une rente accident du travail ;
  • percevoir une aide au logement ;
  • ne pas percevoir de salaire.
  • avoir un taux d’incapacité permanente d’au moins 80 % pour mesurer vos difficultés dans la vie à cause de votre handicap ;
  • vivre dans un logement indépendant (un logement personnel) ;

Si vous êtes hébergé par un particulier à son domicile, le logement est considéré comme étant indépendant uniquement s’il s’agit du logement de la personne avec laquelle vous vivez en couple (mariage, pacs ou concubinage). Vous ne pouvez pas toucher la MVA si vous vivez chez des membres de votre famille, des amis ou dans un établissement (comme un foyer par exemple).

  • Percevoir l'AAH ou l'ASI
  • Percevoir une aide au logement
  • Ne pas percevoir de salaire
  • Taux d'incapacité d'au moins 80%
  • Résidence

Montant de la MVA en 2022

Le montant de la MVA est de 104,77 € par mois. L’argent de la Majoration pour la Vie Autonome est versé mensuellement sur le compte en banque des bénéficiaires. Ce versement est réalisé par :

  • la CAF (Caisse d’Allocations Familiales) ;
  • Ou la MSA pour les assurés au régime agricole.

La Majoration pour la Vie Autonome n’est pas soumise à l’impôt sur le revenu. Le bénéficiaire ne doit donc pas inscrire ce montant sur sa déclaration d’impôts.

Une personne en situation de handicap célèbre son obtention de la MVA

Durée d’attribution de l’aide

La MVA est automatiquement attribuée par l’organisme en charge à compter du premier jour du mois au cours duquel le bénéficiaire remplit les conditions d’attribution. Notez tout de même que la condition de perception d’une aide au logement ne peut être réexaminée qu’au 1er janvier de chaque année.

Le paiement de la Majoration pour la Vie Autonome prend fin si :

  • le bénéficiaire de la majoration pour la vie autonome est incarcéré, hospitalisé ou hébergé dans un établissement médico-social pendant une durée excédant 60 jours ;
  • le bénéficiaire reprend une activité professionnelle.

En cas d’hospitalisation, d’hébergement ou d’incarcération dans un établissement pénitentiaire, le versement de l’allocation reprendra à compter du 1er jour du mois suivant celui au cours duquel le bénéficiaire n’est plus hospitalisé, hébergé ou incarcéré. Il n’est pas nécessaire de faire une nouvelle demande.

Quelles sont les démarches pour obtenir la Majoration pour la Vie Autonome (MVA) ?

Il n’y a aucune démarche à effectuer. La CAF ou la MSA atttribuent automatiquement la Majoration pour la Vie Autonome en même temps que l’AAH dès que les conditions sont remplies. Vous n’avez donc aucun formulaire à remplir ou d’organisme à contacter pour bénéficier de cette allocation.

Les autres aides financières

La MVA n’est pas la seule aide financière à destination des personnes adultes en situation de handicap. D’autres allocations existent :

L’AAH (Allocation aux Adultes Handicapés)

L’Allocation aux Adultes Handicapés est une aide solidaire qui assure un seuil de ressources minimal aux adultes handicapés touchant des revenus modestes. 

L’ASI (Allocation Supplémentaire d’Invalidité)

L'Asi vient compléter les revenus des personnes handicapées pour atteindre un montant total minimal. Elle est versée chaque mois par la sécurité sociale (ou la MSA si vous dépendez du régime agricole).